Domaine Couronne de Charlemagne - Histoire

C'est en 1936 que les vins de Cassis ont obtenu le référencement de Vin d'Appellation d'Origine Cassis Contrôlée.

Cette qualification valorisante et protectrice s'applique à tous les vins provenant exclusivement du territoire de la commune de Cassis. Elle est réservée aux grands crus répondant aux critères de qualité, de respect de la tradition et du terroir. Les conditions très particulières de culture en côteaux (restanques), la nature du sol, le climat exceptionnel et la proximité de la mer Méditerranée constituent des avantages essentiels à la bonne maturation de la vigne.
Alliées au savoir-faire des viticulteurs, ces prédispositions naturelles ont engendré un des plus délicieux crus de Provence dont la réputation a depuis fort longtemps traversé les frontières.

Cassis, son terroir, son histoire, ses vins.

Un vignoble unique dans un site d'exception, où depuis des millénaires les cigales chantent la qualité de la vie avec une pointe d'accent.
A Cassis, la plus haute falaise de France, le Cap Canaille, tombe dans une mer d'un bleu méditerranéen immuable.
Une baie, des calanques profondes, tout un ensemble de collines hérissées de barres rocheuses et flanquées de "restanques" et de pentes accidentées... C'est là que le vignoble cassidain pousse les racines de ses souches au plus profond des calcaires de crétacé, pour puiser l'eau qui s'enfonce dans le sous-sol.

La vigne bénéficie en ces lieux des bienfaits d'un microclimat qui offre 3000 heures d'ensoleillement annuel et une température clémente sans variations brutales. Le Mistral lui-même n'y parvient qu'après avoir calmé ses ardeurs à travers les collines couronnées de pins qui ceinturent Cassis.
Le vignoble dans son ensemble, aussi bien dans les vallées étagées que sur les côteaux, bénéficie des influences de la brise marine quasi constante. Celle-ci joue un rôle incontestable sur le raisin, tout particulièrement dans la phase de maturation.

Certains affirment que les Ségobriges, six siècles av. JC, buvaient déjà les vins de Provence. Dix-huit siècles plus tard, les écrits en témoignent, en 1199 précisément, les chanoines de la Cathédrale de Marseille obtenaient sur jugement de l'Archevêque d'Arles, la propriété d'une vigne près de la mer au lieu dit "Courton" (toujours un quartier du vieux Cassis).
Au XVI ème siècle, ce sont les Florentins qui s'installent en Provence et restaurent le vignoble cassidain quelque peu abandonné.
Le phylloxéra anéantit la majeure partie des souches en 1895/1897.
Trois générations de vignerons opiniâtres feront renaître le vignoble dans une tradition de qualité toujours plus rigoureuse.
Ces longs efforts furent récompensés. En effet, l'appellation Cassis fut définie, reconnue et protégée par décret dès Mai 1936. Il s'agit de l'une des trois premières appellations consacrées et régies par l'Institut National des Appellations d'Origine (INAO).